Chroniques

On peut voir comme ça que c’est le ndo qui a attrapé Clinton

Les Kamers ont le vibreur sur la langue. Je te dis que les gens-ci là sont une qualité. Ils ont le mot sur les lèvres. Je nyamahais-moi mon mouton chez Alhadji du coin, concentré comme un lion qui a faim et qui déchire tranquillement sa biche. Voilà que j’entends, «Man, tu tabasses qui comme ça ? » J’ai enlevé mes yeux sur mon mouton et je vois mon collègue Homme-fort. Est-ce que je me rappelais même que c’est la fête du mouton ! C’est quand il me dit que j’ai fui pour venir manger le mouton seul que j’ai compris que son « tabasse-qui» voulait dire Tabaski. Je lui ai donné mon plat de mouton là-là-là.

J’ai moi dit que les souris ne mangent plus mes choses à la maison ! Voici même la première rentrée scolaire que je ne such pas que les souris ont nyama un livre, ou un sac ou un bout de tenue de mes enfants. Depuis quelques mois Hysacam ne ramasse plus les saletés. Devant les yeux de ma maison il y a une montagne de saletés. C’est maintenant là-bas que les souris-vampires de New-Bell s’en vont nyama. Maintenant, elles viennent seulement dans ma maison pour dormir. Elles sont tellement nombreuses là-bas que même les chats ne passent plus à côté. Sciencez aussi vous-même, un peu. Un chat pour cinq cents souris au moins peut faire quoi ! A wanda !

Haba ! On peut voir comme ça que c’est le ndo qui a attrapé Clinton, hein. Elle et les autres utilisaient toujours leurs bouches pour dire que Pâ Paul et Pâ Mugabe sont des vieux dicteurs de dictature qui doivent laisser la chaise du pouvoir. Voilà que, avant même d’atteindre 70 ans, la vieillesse la prend et lui dicte ses maladies. Comme elle n’aime pas le pouvoir-là, pourquoi elle ne laisse pas la publicité électorale pour montrer l’exemple ? Héhé !

Tous ceux qui insultaient d’ailleurs Pâ Paul et Pâ Mugabe ont les maladies manyaka alors qu’ils ne sont pas encore au pied de leurs âges. La simple toux que nous on boit l’eau ça finit là a failli finir avec Clinton. Ce qui me fait ya moh très mal c’est que les télés et radios de l’Afrique qui ont leurs maisons chez les Bafranssi ne parlaient pas de ça, hein. Heureusement que j’ai la télé-là qu’on appelle RT (Russia Today) qui prenait sa maladie pour faire le zapping avec comme eux ils prennent pour nos deux doyens pour aller au cabinet avec. Hooho ! le ndo ne rate jamais.

Je dis, hein, on va jouer la CAN 2016 des nga qui aura lieu ce novembre au stade du camp Bertaud ? Dites-moi aussi. Les lampes des poteaux de Makea qui n’ont pas donné la lumière depuis même…, depuis plus de 20 ans brillent aujourd’hui. Je fais le taxi sur la routelà depuis combien de siècles. Il n’y avait jamais la lumière. On disait que ce sont les junkiesnga qui cassaient ça parce que l’obscurité est très bon pour vendre le pays-bas sans trahir les clients. En tout cas, n’est-ce pas c’est ma route ? Je vais voir ce qui va se passer. Même la pluie qui n’était pas tombée depuis deux jours est tombée pour tuyau ça.

Il y a encore eu quoi avec les bènsikineurs. Je ya que, l’autre jour, ils ont tabassé un nyiè en tenue avec ses étoiles sur les épaules ? Je ya qu’ils ont même cassé sa tête ? Donc comme la Tabasse-qui est passée ils ont prolongé avec la Tabasse-nyiè, hein ! Ils sont morts en guerre. On dit qu’on a attrapé quinze tabasseurs ? N’est-ce pas en octobre on va lancer le contrôle des cartes grises et permis vrai-vrai ? Si on pouvait même les chasser pour de vrai.

Malgré que les embouteillages sont les concurrents des recettes des taxis il faut dire que même les bènsikineurs ne nous laissent pas, hein ! Ce sont les vraies fourmis magnans qui ne nous laissent pas faire nos recettes en paix. Les taximen avaient fait quoi à Dieu pour qu’il leur donne un ndo qui est caillou et dur comme les bènsikineurs.

Kemadjou Njanké Marcel

Tiré de notre édition 068 d’octobre 2016

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Fermer